Total TTC : 0,00 € TTC

Vente uniquement aux Professionnels. 

Livraison offerte en France métropolitaine (hors corse) à partir 200€ HT pour toutes commandes.

Cuir

La SCAB propose aux professionnels du cuir (Bourreliers, Tapissiers Décorateurs, Selliers Garnisseurs, Maroquiniers...) des cuirs de Vachette provenant d'Europe, de la Basane Végétale et les meilleurs produits pour le nettoyage, l'entretien, la rénovation et la Teinte de vos cuirs.

Comment bien choisir son cuir ?

Le cuir est une matière vivante, souple et résistante, qui peut servir pour le revêtement de sièges auto, de meubles, ou encore d’accessoires. Vous souhaitez acheter du cuir pour couvrir des meubles  ou concevoir des sièges auto ? Découvrez comment reconnaître les différents types de cuir et comment bien choisir en fonction de votre usage.

Connaître l’origine du cuir

Le cuir est un matériau naturel utilisé depuis des millénaires. Nos ancêtres utilisaient déjà la peau des animaux pour protéger leur corps du froid. Le cuir est donc de la peau d’animal, mais traitée afin d’empêcher le développement de mauvaises odeurs.

Pour fabriquer du cuir, on va d’abord récupérer la peau des animaux avant de la tremper dans un bain de sels pour éviter le développement de microbes et de bactéries. Ensuite, le tannage consiste à traiter la peau avec des agents chimiques pour qu’elles soient imputrescibles et résistantes. On peut utiliser pour cette étape des tannins végétaux ou chimiques. La deuxième méthode est moins coûteuse mais s’avère toxique, on privilégie donc souvent la première. Une fois le cuir traité, on va appliquer la teinture avant de passer à la finition.

Connaître l’origine du cuir est important pour faire son choix. Le cuir sera différent en fonction de l’animal de provenance, mais aussi du traitement qu’il a subi.

Les différents types de cuirs

Il existe plusieurs types de cuirs, du cuir animal au cuir végétal. On distingue généralement le cuir des animaux à poils (agneau, veau, vachette, mouton, daim, chamois…) et le cuir des animaux exotiques (crocodile, serpent, poisson …). Le cuir de vache est le plus utilisé dans le monde : il est durable, confortable et résistant, notamment à l’humidité.

On distingue également plusieurs types de cuirs en fonction du traitement du cuir. Le cuir pleine fleur est du cuir issu de la surface supérieure de la peau de l’animal, où l’on a conservé intacte la fleur d’origine. C’est le cuir le plus qualitatif car les fibres y sont plus denses : le cuir pleine fleur est aussi plus résistant, plus doux au toucher et plus durable, avec une belle patine avec le temps. Le cuir fleur corrigé s’obtient en ponçant la surface de la peau afin de la rendre plus homogène et plus lisse. Le cuir est moins élastique et moins résistant car des fibres ont été perdues dans l’opération, c’est donc un cuir de moins bonne qualité.

Enfin, la croûte de cuir s’obtient en découpant les cuirs épais en deux feuilles de cuir. La fleur est la partie externe et la croûte la partie interne, du côté du derme. La croûte de cuir est généralement enduite de vernis ou de polyuréthane afin de ressembler à du cuir pleine fleur, mais elle est plus rigide et de moins bonne qualité. C’est toutefois une option intéressante pour ceux qui ont un budget plus restreint.

Le tannage du cuir

Différents types de tannage peuvent être appliqués au cuir. Cette étape du processus de fabrication du cuir est importante pour la qualité du résultat final : elle est donc à prendre en compte dans le choix de son cuir. Le tannage est un traitement appliqué à la peau brute qui a préalablement été trempée dans un bain de sels. Le tannage est une étape indispensable car elle rend le cuir imputrescible. C’est aussi cette étape qui permet de rendre le cuir plus résistant mais aussi plus souple.

Le tannage consiste à tremper la peau d’animal dans des tannins. Le tannage peut se faire de deux manières. Le tannage minéral, qui concerne 85 % des cuirs, se fait au sulfate de chrome, un sel minéral qui pénètre rapidement dans la peau. Le tannage au sulfate de chrome est rapide (24 heures). Cependant, il est important de choisir un cuir qui a été tanné aux normes européennes ou françaises, plus strictes que dans le reste du monde, car le cuir tanné avec des tannins minéraux peut être toxique sans respect des normes.

On peut aussi utiliser du tannin végétal pour le tannage du cuir. Les tannins végétaux agissent plus lentement que les tannins minéraux (jusqu’à plusieurs semaines) et donnent un cuir plus rigide, ce qui demande un travail d’assouplissement plus poussé. Cependant, cette méthode de tannage est plus respectueuse de l’environnement.

Choisir un cuir de bonne qualité

Pour choisir un cuir de bonne qualité, il est important de savoir identifier la qualité d’un cuir. Le cuir étant une matière naturelle, il ne peut être parfait : un cuir de bonne qualité n’est donc pas forcément un cuir sans imperfections. En revanche, si les imperfections sont trop marquées, cela peut vouloir dire que le cuir est peu résistant. De même, regardez le grain du cuir : plus il est régulier, plus le cuir est de bonne qualité.

Le toucher est important pour déterminer la qualité du cuir. Un cuir de bonne qualité sera lisse et glissant au toucher, alors qu’un cuir collant ou rugueux indiquera un tannage de mauvaise qualité.  En cas de doute, n’hésitez pas à poser des questions sur la provenance et le traitement du cuir !

Quel cuir pour de l’ameublement ?

Pour le revêtement d’un canapé ou d’un fauteuil, le choix devra se porter vers un cuir épais qui ne va pas se déformer rapidement (entre 1,2 et 5mm). Les cuirs les plus plébiscités pour l’ameublement sont le buffle, la vachette ou le veau car ils sont résistants. Le cuir de veau est un bon compromis car il est certes moins résistant que le cuir de buffle, mais il est plus doux et confortable, ce qui est idéal pour un canapé ou un fauteuil.

Le simili cuir, une alternative moins coûteuse au cuir

Le simili cuir est 50 à 70 % moins cher que le cuir naturel. C’est donc une option intéressante pour produire du mobilier ou des accessoires à moindre coût. Le simili cuir est certes moins authentique que le cuir, mais il a de nombreux avantages qui peuvent s’avérer très intéressants selon l’usage que vous en faites. Le simili cuir est presque imperméable tandis que le cuir véritable va laisser pénétrer l’humidité. De plus, le simili cuir est souvent plus durable et plus résistant que le cuir authentique, alors qu’il nécessite moins d’entretien. Le cuir est en effet une matière vivante, qui nécessite d’être nourri avec de l’huile ou de la cire, tandis que le simili cuir peut se nettoyer très simplement, sans eau et sans produits spécifiques.

Demande de renseignement

Contactez nous au

02 43 50 36 36

ou

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser